mardi 5 mars 2019

Un défilé de robes en plastique

 BTS DE 2 _ atelier de conception 
> printemps 2019
Partenariat avec le SIVDAC
Société pour la Valorisation et l'Elimination des Déchets de l'Agglomération Caennaise 
Sujet conçu et encadré par C. Hédouin-Leroux, H. Balcer et J. Morin



La SIVDAC souhaite créer un événement : un défilé de mode appelé "salon Récup Art" en janvier 2020 à Caen, il se tiendra à la Grande Halle de Colombelles.
Le défilé sera essentiellement constitué de costumes, conçus et réalisés par la classe de première STD2A du Lycée Laplace. Les matériaux seront des éléments plastiques et autres matériaux recyclables.
Dans le cadre de ce projet, les étudiants de BTS DE2 ont à penser et concevoir l'écrin dans lequel la collection sera présentée c'est à dire scénographier et organiser le parcours de ce spectacle de 15 minutes.
Le travail consiste à mettre en scène et valoriser les élèves qui défileront avec leurs créations réalisées à partir d'élements de plastique. Il s'agit également de créer un environnement qui prête au rêve et poètise la trivialité du plastique et des déchets en général.

12 janvier 2019
Visite du site de retraitement de déchets GDE à Rocquancourt (14) avec Marie Lehoux (ambassadrice du tri et chargée de l'évènementiel au SIVDAC)
Cette visite a permis dans un premier temps de comprendre les méthodes de recyclage des matières issues du tri sélectif: métaux, cartons, papiers et plastiques. Il s'agissait également de voir quels dispositifs et quels matériaux les étudiants pouvaient utiliser ou détourner dans leur scénographie. Un autre aspect de cette visite, non négligeable: voir les conditions de travail difficiles de ceux qui trient, se rendre compte de l'ampleur des déchets produits et les effets de la consommation de masse.


>>> à suivre: les projets des étudiants

Faire revivre Aregenua / projet professionnel 2019

 BTS DE 2 _ atelier de conception / projet professionnel
> printemps 2019
Partenariat avec le Musée archéologique de Vieux-la-Romaine
Sujet conçu et encadré par C. Hédouin-Leroux, H. Balcer et J. Morin

 «Aregenua», c’était le nom de Vieux-la-Romaine, un centre urbain gallo-romain important avec
son forum, ses thermes, son théâtre et ses villas de luxe. Il ne reste aujourd’hui pratiquement
rien de ce passé antique flamboyant, la ville a été détruite, le passé enfoui dans le sol.
Vieux-la-Romaine, c’est aussi un site archéologique important dans l’histoire du patrimoine
à l’échelle nationale car c’est l’un des premiers grands chantiers de fouille et de recherche
archéologique français.
Le Musée archéologique de Vieux-la-Romaine a été bâti à proximité des architectures romaines
excavées. Il expose les recherches archéologiques et fait revivre la culture antique à
travers la scénographie de ses collections mais aussi les activités proposées.

Il est demandé aux étudiants de concevoir des aménagements complémentaires en s'appuyant sur la demande et les projets du musée. 

Visite du musée et des sites archéologiques avec Xavier Savary, directeur du musée - 30 janvier 2019





samedi 12 janvier 2019

Histoires de murs

BTS DE 1 _expression plastique
>septembre-octobre 2018
Sujet conçu et encadré par H. Balcer

En cette rentrée 2018, le Musée des Beaux-Arts de Caen offrait une superbe exposition sur la thématique du mur dans l'art. Ce fut le point de départ de cette séquence avec une visite ainsi qu'une étude des oeuvres présentées.

Le sujet donné par la suite proposait d'aller à la chasse aux murs en ville présentant des caractéristiques plastiques intéressantes et témoignant d'un vécu: murs gravés de graffitis, murs transformés, fenêtres murées, murs ornés, murs délabrés... Après une première balade, il a été demandé aux étudiants d'interroger la nature des murs choisis et d'identifier des notions qu'ils ont ensuite explorées avec des moyens plastiques variés.






















mardi 1 janvier 2019

Piratage et détournement d'un objet Ikéa / Ikéa hacking

BTS DE 2 _expression plastique
> octobre-décembre 2018
Sujet conçu et encadré par H. Balcer et O. Merle

On connait le «hacking» dans le domaine de l’informatique: le piratage de système.
Le détournement des objets est une autre forme de piratage d’un usage attendu, de l’intégrité formelle d’un objet. Il s’agit tout simplement d’une appropriation, d’un changement de situation d’usage parfois très éloigné de la fonction prévue.
En matière de piratage et de réemploi, les plasticiens ont souvent utilisés des objets comme matériau de composition dans les sculptures et les installations en les détournant. Dégagés de leur rapport à l’utilité, les objets révèlent un potentiel esthétique et poétique, voire absurde.


1- Expérimentations 
> il a été demandé aux étudiants d'explorer des usages et des configurations inattendues avec le mobilier qui les entourait.






2- Ikea Hacking du marche-pied BEKVAM
Ikea vend des meubles en kit prêts à l’emploi (moyennant une séance de montage plus ou moins
fastidieuse). Il est possible d’adapter certains meubles à son habitat, mais certaines personnes prennent un malin plaisir à détourner les objets de leur usage prévu. Une revanche prise sur le designer et l’uniformisation du monde...
> Le sujet consiste à travailler à partir du marchepied Ikea. Les étudiants ont monté l'objet, ils ont analysé son volume, sa composition et son usage. Ensuite, ils ont réfléchi à le faire évoluer pour qu'il devienne un micro-espace. 




 Projet de Roxane Barrat


 Projet d'Axel GUSTAVE

 Projet de Bénedicte HAMEL

 Projet de Jeanne GODARD


 Projet de Noémie PONS


 Projet d'Élodie WIELGUS




 
 
 Projet de William COCHARD


 Projet de Manon FRITZ